Max Verstappen domine le premier jour des essais de pré-saison de Formule 1 à Bahreïn: En tête de la compétition avec presque une seconde d’avance

Ads

Formula One pré-saison d’essais : Jour un à Bahreïn : Max Verstappen mène par presque une seconde

Les séances du matin et de l’après-midi ont été remportées par le triple champion du monde Max Verstappen, qui a passé toute la journée dans la Red Bull.

Max Verstappen de Red Bull a fait une arrivée impressionnante aux essais de pré-saison de Formule 1 en établissant un temps au tour qui le séparait de la concurrence de plus de deux secondes.

En deuxième position, après le triple champion du monde, se trouvait Lando Norris de McLaren, tandis que troisième, derrière Carlos Sainz de Ferrari, était 0,14 secondes plus lent.

En raison du grand nombre de facteurs impliqués, les chronos au tour lors des essais sont tristement peu fiables en termes de références.

Pourtant, chaque fois que Verstappen s’est aventuré sur la piste, sa voiture semblait être composée et rapide.

Red Bull aborde la saison 2024 avec optimisme après avoir réalisé la saison la plus réussie de l’histoire de la Formule 1. Ils ont remporté 21 des 22 courses de l’année dernière.

Bien que l’équipe ait décrit la nouvelle RB20 comme une “évolution” du modèle de l’année dernière, les nombreux changements qu’elle incorpore ont suscité des regards admiratifs de tous les coins de la voie des stands.

Bien que plusieurs autres équipes aient utilisé une configuration à deux pilotes, Verstappen a passé toute la journée dans la Red Bull, effectuant 143 tours (équivalant à presque deux longueurs de course) sans aucun problème.

Giampiero Lambiase, son ingénieur de course, a été vu souriant dans le garage de Red Bull lorsqu’il a enregistré son temps le plus rapide.

Les tests offrent l’opportunité aux équipes de peaufiner leurs véhicules avant la première course, mais de nombreux facteurs peuvent influencer les résultats, tels que la charge de carburant, les conditions de piste, l’heure de la journée, les pneus et les réglages de puissance.

Le Circuit International de Bahreïn, qui organise également les essais pour les trois prochains jours, accueillera le premier Grand Prix de la saison le 2 mars.

Wolff : L’enquête de Horner est “une question pour toute la F1”

Tout le monde a commencé avec un désavantage en termes de chrono absolu lors de la séance d’ouverture de mercredi, lorsque la piste était plus chaude et plus lente.

Charles Leclerc de Ferrari et Fernando Alonso de Aston Martin ont terminé la journée en septième et huitième position, respectivement, après avoir cédé leurs voitures à leurs coéquipiers pendant la pause déjeuner; ils étaient deuxième et troisième derrière Verstappen à la pause.

Bien que Leclerc accusât un retard de 0,8 secondes sur Verstappen et qu’Alonso accusât un retard de moins de 0,1 seconde, le Néerlandais semblait presque aussi puissant le matin que l’après-midi.

Dans la course pour la deuxième équipe de Red Bull, désormais appelée RB, Sainz avait seulement 0,015 secondes de retard sur Daniel Ricciardo. Cinquième plus rapide était Pierre Gasly d’Alpine, suivi de Lance Stroll d’Aston Martin.

Au lieu de réaliser des tours de qualification comme beaucoup de leurs concurrents, Mercedes—dont George Russell n’était que le douzième le plus rapide—a consacré la première séance à des ajustements de configuration plus importants, même sur le plancher, et la deuxième séance à des relais prolongés sur des pneus plus exigeants. Dans la course de mercredi, Lewis Hamilton est resté à la maison.

Williams a passé une journée sans incident. Ils étaient la dernière équipe à sortir sa voiture pour un test shakedown initial; les autres équipes ayant déjà fait leur sortie le jour précédant le début des essais.

Malgré avoir terminé onzième en termes de rapidité, Logan Sargeant n’a pu boucler que vingt et un tours en raison de problèmes d’arbre de transmission, qu’il a accentués avec un tête-à-queue au virage 9.

Son coéquipier Alex Albon a parcouru 40 tours lors de la première séance avant de se retirer prématurément en raison d’une défaillance de la pompe à carburant.

Chronos du premier jour
Max Verstappen de Red Bull – 1 minute 31,34 secondes

Course 2 : Lando Norris (McLaren) – 1 minute et 32,48 secondes

Carlos Sainz de Ferrari – 1 minute 32,58 secondes

Daniel Ricciardo : 1:12:599 (RB)

Pierre Gasly d’Alpine – 1 minute 32,805 secondes

Lance Stroll d’Aston Martin – 1 minute et 33 secondes sept centièmes

7ème place : Charles Leclerc (Ferrari) – 1 minute 33,247*

Fernando Alonso, huitième – 1 minute 33,385*.

Oscar Piastri de McLaren – 1 minute et 33,65 secondes*

Zhou Guanyu de Sauber – 1 minute 33,871

Logan Sargeant – 1 minute 33,882 (Williams)

Douzième, George Russell (Mercedes) – une minute trente-quatre secondes.

Yuki Tsunoda (RB) – 1 minute 34,136 secondes

Valtteri Bottas de Sauber – 1 minute 34,431*.

Alex Albon : 1 minute 34,58 secondes (Williams)

Esteban Ocon d’Alpine, seizième – 134,677 secondes*

Kevin Magnussen de Haas – 1 minute 35,692 secondes

Nico Hulkenberg de Haas – 1 minute 35,906 secondes.