Le robot impitoyablement agresseur – Un ingénieur de fabrication chez Tesla laisse une traînée ensanglantée derrière lui. Un article révèle qu’un dysfonctionnement de l’équipement a causé des blessures aux bras et au dos de la victime.

Ads

Un assaillant robotique a violemment agressé un ouvrier humain dans une usine d’assemblage de Tesla à Austin, au Texas, aux États-Unis. Apparemment, après avoir été allumé, le système a exécuté sa programmation habituelle.

Selon l’article, un ingénieur logiciel de l’entreprise aurait été immobilisé au sol par le robot. Par conséquent, la victime a subi des blessures au dos et aux bras. Comme l’indique le document, «une traînée de sang».

Le travailleur a réussi à échapper à son agresseur après que l’un de ses collègues ait appuyé sur le bouton de panique. L’histoire raconte ensuite que, grâce à cela, il a été sauvé et n’a même pas eu besoin de prendre un congé maladie.

Afin de bénéficier de réductions d’impôts, Tesla est légalement tenu de fournir un rapport détaillant tout accident de travail. Cet événement s’est produit en 2021, mais sa véritable nature n’a été révélée que récemment.

Ni en 2021 ni en 2022, Tesla n’a signalé d’autres incidents dans leur usine du Texas utilisant des robots aux autorités compétentes.

Cependant, cela soulève des questions quant à la transparence de l’entreprise concernant les accidents impliquant des robots dans ses installations de production. La non-divulgation des incidents précédents pourrait susciter des inquiétudes quant à la sécurité des travailleurs sur le site de l’usine de Tesla.

L’agression robotique dont a été victime l’ingénieur logiciel met en évidence les risques potentiels liés à l’utilisation de la robotique dans les environnements de travail. Bien que les robots aient été conçus pour effectuer certaines tâches avec précision et efficacité, leur interaction avec les humains peut parfois entraîner des incidents imprévus et dangereux.

Dans ce cas particulier, l’équipement semble avoir mal fonctionné, entraînant la violence de l’incident. Il est essentiel que les entreprises comme Tesla mettent en place des mécanismes de contrôle et de sécurité adéquats pour minimiser les risques associés à l’utilisation de robots dans leurs usines.

Il est également crucial que les autorités de réglementation soient diligentes dans la surveillance et la vérification de la conformité de ces entreprises aux normes de sécurité et aux réglementations en vigueur. Si Tesla n’a pas signalé les incidents précédents aux autorités compétentes, il est possible qu’il y ait un manquement à cette obligation légale.

Cette affaire met également en évidence l’importance d’une communication claire et transparente entre les employeurs et les travailleurs. Les travailleurs doivent être informés des risques associés à l’utilisation de robots sur leur lieu de travail et recevoir une formation adéquate pour faire face à ces risques.

En fin de compte, il est primordial de garantir la sécurité des travailleurs dans tous les environnements de travail, notamment ceux où les robots sont utilisés. Les accidents comme celui-ci doivent être signalés et traités avec sérieux afin de prévenir toute expérience similaire à l’avenir. Tesla, en tant qu’entreprise leader dans l’industrie automobile et technologique, a la responsabilité de montrer l’exemple en matière de sécurité et de transparence.